documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Bénédicte THORAVAL 

9
Carton d’invitation, 2019
Image numérique de B. Thoraval
Dimensions variables
 
 
 
8
Salle 1 : L’Incipit, 2019
_____

Singe jaune
de F. Dubois,
Sloth
de B. Thoraval sur Dauphin violet et petit canopé
et Noblesse violet et jaune de E. Galtier

Dessins encadrés, housses de coussins peints
et peinture, murs peints en jaune
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 
7
Salle 1 : L’Incipit, détail, 2019
_____

Détail de Hydra, monstre suspendu au plafond
Boas, guirlande et fleurs artificielles
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 
6
Salle 1: L’Incipit, vue d’ensemble, 2019
_____

Dessins encadrés, rideau, céramique, couverture,
housses de coussin, pompoms, tapis, murs peints en jaune
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 
5

Salle 3 : Le Basculement, 2019
_____

Une peinture, dessins encadrés, impressions sur soie,
tapisserie, tapis, murs peints en jaune
_____

Dessin encadré : Clash, 2014
Aérosol, stylo et crayon sur papier, cadre en métal
21 x 29,7cm
Crédit photo : Alexandra Czmil

 
 
 
4
Salle 1 : L’Incipit, détails, 2019
_____

À gauche : Chouette et ses petits, 2014
Dessin à l’encre de chine, stylo et fluo sur papier, cadre plomb
21 x 29,7 cm

_____

À droite: Paysage, 2014
Dessin à l’encre de chine, stylo et fluo sur papier, cadre plomb
21 x 29,7 cm
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 
3
Salle 2 : Charlotte, œuvre collective, 2019
_____

Détails, sérigraphie, dessin encadré, torchon, tissus
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 
2
Salle 2 : Charlotte, œuvre collective, 2019
_____

Peintures, dessins encadrés, tissus peints, impressions sur coton,
tapis, coussins, napperons, murs peints en jaune
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 
1
Salle 3 : Le Basculement, 2019
_____

Impressions sur soie, tapis, peintures, murs peints en jaune
Crédit photo : Alexandra Czmil
 
 
 

The Yellow Wallpaper, Biennale de Lyon, Résonnance, 2019
Avec Florent Dubois et Eva Galtier
 

L’exposition The Yellow Wallpaper s’inspire de la nouvelle de Charlotte Perkins Gilman. Dans cet ouvrage, l’héroïne frappée d’une mystérieuse “hystérie féminine” est enfermée dans une pièce tapissée d’un jaune vif pour calmer ses nerfs.
L’attrape-couleurs est transformé en un intérieur halluciné. Un display où les gestes visuels et les codes sociaux de la décoration d’intérieure et de son histoire forment une exposition-habitat à la fois rassurante et inquiétante réfutant le lieu commun qui veut que trop souvent domesticité rime avec féminité.

Chargée d’exposition : Laura Ben Haïba
www.attrape-couleurs.com

 
 
Retour