documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Till ROESKENS 

Date: Fri, 26 Aug 2005 20:33:47 +0100 (CET)
Objet: Till R. fait de la sculpture in progress

En préambule à l’exposition « no man’s land (et les vastes forêts se changeaient en des campagnes riantes)» au centre d’art Langage Plus, Alma, Québec

Till Roeskens propose

HOMMAGE À ROUSSEAU (ceci est à moi)
une tentative de colonisation de l’espace public

dans le cadre du Festival des Musiques du Monde.

Au beau milieu de la place des fêtes, investie vers le soir par les festivaliers, se dressent des barricades, délimitant une petite portion de terrain vide.

Une pancarte est plantée au milieu de cet espace.
Le recto indique CECI EST À MOI / le verso NO MAN’S LAND.




La clôture et le terrain qu’elle protège s’agrandiront de jour en jour, jusqu’à devenir une gêne réelle pour le déroulement du festival. Point à partir duquel il faudra commencer ou bien à négocier ou bien à se battre.




À l’espace d’exposition de Langage Plus, deux coins de rue plus loin, une projection murale donne une clé de l’action sous forme d’un extrait du célèbre Discours sur l’Origine et les Fondements de l’Inégalité parmi les Hommes.




p.s. variante jour 2 : pancarte plantée dans la terre à proximité, remplacée au milieu du terrain par un parasol et une chaise-longue.




Date: Sam, 27 Aug 2005 20:49:03 +0100 (CET)
Objet: évacuation du vide

troisième jour.

agrandissement exponentiel de l’espace clôturé, resté
entièrement vide, sans pancarte, ni parasol, ni rien.




à 19 h 50, dix minutes avant le début du premier concert, évacuation totale du périmètre par les organisateurs et les forces de sécurité, sous forme de happening improvisé. L’occupant en est réduit à une résistance passive.




il faudra recommencer demain.



Voir l'exposition no man's land

Retour espace public retour menu