documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Delphine WIBAUX 

 
Photographies Aurélien Meimaris
 
Mémoire intermédiaire pour huit lucarnes 2019
Papiers calques imprimés placés dans les lucarnes ouvertes donnant sur le toit, miroir, pierres, câbles, plexiglas
Vues de l'exposition Lumière habitée, galerie des bains douches, Marseille, 2019
 
 
Installation proposée à la galerie Art-Cade à Marseille pour l’exposition Lumière habitée.
Une collaboration avec Ismaïl Bahri et Todèl sous le commissariat de Jean-Christophe Bailly.
Les lucarnes ouvertes dans le plafond sont rendues visibles en obscurcissant la verrière. Lorsqu’on entre dans le couloir, un miroir suspendu capte l’attention et conduit le regard vers le plafond. Une succession d’images y sont alignées, colonne vertébrale du lieu se révélant selon le passage du soleil. Chaque image est un moment capté juste après un incendie. Nous marchons dans le lieu, peut-être dans le sous-sol de cette forêt brûlée ou dans un sous-marin. Autant de « gestes tentés en direction de la lumière, pour la faire venir, advenir. Elle nous traverse, on l’habite » écrit Jean- Christophe Bailly.
 
 
 
Témoin souple 2013
 
Retour