documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Karim GHELLOUSSI 

Mémoire de la jungle 2018
Chutes de bois sur panneaux de bois, 115 x 118 cm
 
Mémoire de la jungle 2018
Chutes de bois sur panneaux de bois, 200 x 119 cm
 
Mémoire de la jungle 2018
Chutes de bois sur panneaux de bois, 95 x 77,5 cm
 
Mémoire de la jungle 2018
Chutes de bois sur panneaux de bois, 113,5 x 158 cm
 
Mémoire de la jungle 2018
Chutes de bois sur panneaux de bois, 154 x 210 cm
 
Mémoire de la jungle 2017
Chutes de bois sur panneaux de bois, 187,5 x 241 cm
 
Mémoire de la jungle 2017
Chutes de bois sur panneaux de bois, 117 x 143,5 cm
 
Mémoire de la jungle 2017
Chutes de bois sur panneaux de bois, 100,5 x 140 cm
 
Mémoire de la jungle 2017
Chutes de bois sur panneaux de bois, 100 x 130 cm
 
Mémoire de la jungle 2017
Chutes de bois sur panneaux de bois, 170,5 x 153 cm
 
Mémoire de la jungle 2016
Chutes de bois sur panneaux de bois, 202 x 143 cm
 
Mémoire de la jungle 2017
Chutes de bois sur panneaux de bois, 122 x 172 cm
 
Mémoire de la jungle 2016
Chutes de bois sur panneaux de bois, 113,5 x 158 cm
 
Mémoire de la jungle 2016
Chutes de bois sur panneaux de bois, 91,5 x 75 cm
 
Mémoire de la jungle 2015
Chutes de bois sur panneaux de bois, 122 x 178 cm
 
Vue de l'exposition Un jour la guerre finira et je retournerai à mon poème, Florent Mattei / Karim Ghelloussi, Circonstance Galerie, Nice, 2015
 
Mémoire de la jungle 2015
Bois peint, enduit
 

Mémoire de la jungle 2015
Bois peint, enduit, 110,5 x 163 x 3 cm
Vue d'ensemble et détail

 
Vue de l'exposition Un jour la guerre finira et je retournerai à mon poème, Florent Mattei / Karim Ghelloussi, Circonstance Galerie, Nice, 2015
 
Mémoire de la jungle 2015
Bois peint, enduit, 120 x 150 x 5 cm
 
Vue de l'exposition Demain dure encore, Circonstance Galerie, Florence Farrugia, 2015
 
Mémoire de la jungle 2014
Bois, enduit, 210 x 155 cm

« (…) considéré comme l’économiste le plus influent de la deuxième moitié du siècle dernier. Friedman comptait parmi ses disciples quelques présidents des Etats-Unis, des premiers ministres britanniques, des oligarques russes, des ministres des Finances polonais, des dictateurs du tiers-monde, des secrétaires du Parti communiste chinois, des administrateurs du Fonds monétaire international et les trois derniers chefs de la Réserve fédérale des Etats-Unis. Pourtant, sa détermination à profiter de la crise de La Nouvelle-Orléans pour faire progresser une version fondamentaliste du capitalisme signait à merveille les adieux de ce professeur énergique d’un mètre cinquante-sept à peine qui, dans ses jeunes années, s’était décrit lui-même « comme un prédicateur à la mode d’autrefois en train de prononcer le sermon du dimanche ».
Pendant plus de trois décennies, Friedman et ses puissants disciples avaient perfectionné leur stratégie : attendre une crise de grande envergure, puis, pendant que les citoyens sont encore sous le choc, vendre l’État, morceau par morceau, à des intérêts privés avant de s’arranger pour pérenniser les « réformes » à la hâte. (...)»
Naomi Klein
La stratégie du choc. La montée du capitalisme du désastre, éditions Leméac/Actes Sud, 2008
 
Mémoire de la jungle 2015
Bois, 206 x 276 x 3 cm
 
Vue de l'exposition Un jour la guerre finira et je retournerai à mon poème, Florent Mattei / Karim Ghelloussi, Circonstance Galerie, Nice, 2015
 
Mémoire de la jungle 2015
Bois, 107,5 x 87 x 4 cm
 
Retour