documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


André MÉRIAN 




En 1987 j'arrive à Marseille, je ne connaissais pratiquement pas " l'horizon méditerranéen ", ce fût un changement radical dans ma perception du monde. Période de déstabilisation et d'interrogation- j'entame un travail sur le littoral à Marseille, il en résulte des images floues, grises, le désir de fuir une certaine réalité.

Quelques années après, je rejoins l'association Sud Image Territoire, où j'aborde " une nouvelle géographie " : le paysage et son territoire, sa transformation et son évolution, tout en alternant " Paysages et Humains ". Je reste très sensible à la question de la place de l'homme dans ces espaces. J'adopte une posture distanciée, une approche du réel, pour montrer la tension et le vide, voir la perte.

Photographier, pour moi c'est une façon de penser, de vivre, et de se remettre en question.


André Mérian, 2004
“I came to Marseille in 1987. I knew almost nothing about the Mediterranean horizon, and it ended up changing my worldview radically. After a period of maladjustment and self-questioning, I began to work on Marseille's coastline, the result if which were blurry, grey pictures and a desire to escape a certain reality. A few years later, I joined the association Sud Image Territoire, which led me to tackle the subject of “a new geography” – the landscape and its territory, its transformation and its evolution, alternated with its human aspect. I remain very sensitive to the issue of the place of people in these spaces. I remain at a distance in my approach of reality in order to convey tension, emptiness, and even loss.
To me, photography is a way of thinking, living, and self-questioning.”


Techniques et matériaux


Photographie argentique
Mots Index


vide
tension
inconnu
repères artistiques


Walker Evans
Robert Frank
Jeff Wall