Masahiro SUZUKI 

Un paysage de peintures N° 9, 2018
Matériaux de la fort de Tronais : teintures végétales (fougères, raisins d’Amérique, écorces de chêne, pétale du rose et brou de noix du DomaineM, carottes sauvage, achillée millefeuille, barbotines, lichens, chou rouge), huile avec pigments d‘ocre rouge et jaune fabriqués, térébenthine avec dammar, ciment blanc avec sable local, argile ocre jaune séchée, terre noire, ardoise, terre cuite avec la boue de Cérilly, granit rose, branches de chêne, laine brute de Polymorphe corp., toile de coton tendue sur des branchages, objets rouillés trouvés dans la fort de Tronais
Dimensions variables
Vue de l’exposition Sommeil du monde, poussière des images au DomaineM, Cérilly
 
 

Fragments encadrés N° 3-3, 2018
Pavot séché donné par Armelle et Michel, lichens sur le bois de la forêt de Tronçais, bout de bois de couleur émeraude trouvé à Tronçais, terre sablonneuse ocre trouvée dans la rue de Vitray, toile de coton, bourre de lin, poussière accumulée de sèche-linge au DomaineM
11,5 × 70 × 4 cm
Vue de l’exposition Sommeil du monde, poussière des images au DomaineM, Cérilly

 
 

Trace N° 18, 2018
Teinture végétale de chou rouge, huile avec pigments d‘ocre jaune et rouge fabriqués
28 × 39 × 6 cm
Vue de l’exposition Sommeil du monde, poussière des images au DomaineM, Cérilly

 
 
 

Trace N° 17, 2018
Teinture végétale de chou rouge, colle de peau de lapin, huile avec pigments d‘ocre rouge et jaune fabriqués, térébenthine avec dammar, toile de coton, châssis en bois industriel
133 × 162,5 × 6 cm
Vue de l’exposition Sommeil du monde, poussière des images au DomaineM, Cérilly

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retour