documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Till ROESKENS 


Comment aller chez Krimhilde
Environ 20 min. Première en 2003 à la Chaufferie, Strasbourg (festival Interzone)

Expliquer un chemin, tracer un itinéraire pédestre, à l'aide de diapos et de dessins schématiques. Le point de chute n'est pas explicité d'avance. Il est supposé que tout le monde brûle de savoir comment aller chez Krimhilde.

Point de départ : la gare de Strasbourg. Au début les rues sont facilement repérables, puis, peu à peu, en sortant du centre ville, le chemin devient hasardeux, les obstacles plus difficiles à franchir, les distances de plus en plus longues. On finit par traverser le Rhin sur un barrage hydroélectrique, pour passer le plus « clandestinement » possible cette frontière aujourd'hui devenue si facile. Du côté allemand, on arrive dans un petit village à la sortie duquel, intégrée à une station essence, se trouve la friterie Chez Krimhilde.

Des fragments de la grande Histoire frontalière (dont celle liée au nom mythique de Krimhilde) affleurent en filigrane dans ce qui reste avant tout, jusqu’au bout, un discours strictement didactique – droite, gauche – mais dont l'auditeur le plus attentif finit tôt ou tard par perdre le fil – comme s’il s’agissait d’expliquer de la façon la plus rigoureuse qui soit comment se perdre le plus possible.


Photos : présentation en 2006 au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
(soirée Performances par voie orale, avec Cécile Holveck).

Voir un extrait vidéo

Voir la vidéo sur derives.tv

Retour conférences retour menu