documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Jérôme GRIVEL 

Occurrences / succession est un cycle de performances réalisé à l’occasion du 10e Prix Science PO pour l’art contemporain. La performance est activée chaque jour à heure fixe pendant la durée de l’exposition avec un geste vocal différent.

 
Occurrences / Sucession 2019
Cycle de performance, voix & pédales d’effets
Durée variable (jusqu’à épuisement)
 
 
 
Muni d’un micro et d’une pédale d’effet permettant d’enregistrer des boucles de sons, Jérôme Grivel puise dans un répertoire allant des chants traditionnels jusqu’aux techniques des musiques extrêmes dont il reprend les pratiques vocales. Ses sons, inspirés des chants de gorge inuits ou des hurlements du punk et du métal, sont aussitôt rediffusés et amplifiés, se surajoutant les uns aux autres. L’artiste est ainsi constamment contraint d’augmenter le volume de sa voix pour passer par-dessus celui de la machine. Il se livre à un exercice d’épuisement où la production physique tente de concurrencer la retransmission technique, explorant ainsi les limites du corps humain. Dans leur succession, ses sons produisent une rythmique où le passé immédiat se superpose au présent : une constante réécriture du même geste s’opère dans un palimpseste à l’intensité toujours plus forte. À travers cette fuite en avant vouée à l’échec, Jérôme Grivel noue une filiation avec des champs de la création a priori éloignés qu’il réunit dans un même élan – ou hurlement. Il interroge l’appropriation de techniques liées à des pratiques traditionnelles de cultures non-occidentales et leur utilisation dans un contexte où la lecture de ces mêmes gestes sera toute autre. Il ne s’agit pas pour Jérôme Grivel d’y apporter une réponse univoque : comme dans le reste de sa pratique, il travaille sur des zones de tangence et d’ambivalence où rien n’est tout à fait ce qu’il paraît être.
 
 
 
Occurrence 2018
Performance, voix & pédales d’effets
Durée variable (jusqu’à épuisement), Villa Emerige, Paris, 17 novembre 2018
Photo : The farm
 
Vidéo : Élodie Fradet
 
 
 
Inhale/exhale 2016
Performance, voix & pédales d’effets
Durée variable (jusqu’à épuisement)
 
 
Retour