documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Julien CLAUSS 

 
Milieux continus 2014
Installation sonore

milieu 1 : CYLINDRE
Une pulsation lente résonne dans l'architecture du château d'eau. Doucement audible de l'extérieur, le son est élargi par la réverbération à l'intérieure et occupe le volume jusqu'au plafond. Strictement vide pour l'oeil, l'espace intérieur est rigoureusement rempli par le son. La matière compacte qui semble uniforme à première écoute révèle dans sa densité une multitude de particules sonores qui parcourent la pièce. Le battement utilise le réservoir comme résonateur monumental et manifeste le rôle organique et technique du système hydraulique et de l'architecture.
milieu 2 : PLAN
Du toit s'échappe une résonance harmonique qui irrigue le parc. Malgré le faible volume, le son infiltre l’espace et s'étale sur une aire importante. Il colore le silence du parc comme une odeur discrète, proche d’une lointaine rumeur de cloche ou du bruit riche en harmoniques de certaines canalisations parcourues par un fluide. Le son est construit en un long crescendo. Le continuum démarre au silence et s’intensifie imperceptiblement pendant plusieurs minutes. La trame s’interrompt brusquement pour laisser surgir un silence nu qui la révèle mieux que sa présence même. occurrence : un crescendo de 7 mn par heure.
 
Retour