documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Boris CHOUVELLON 

Alchimie inversée 2007
Vidéo en boucle 45 secondes
Video en buckle (45 seconds)

La vidéo commence et se termine avec l’action. Un acte simple, iconoclaste : écraser avec un rouleau compresseur des oeufs en chocolat sur des plaques de bois alignées et peintes en noir. Le chocolat recouvert d’or symbolise le sacré, c’est également la matière que tous les alchimistes cherchent à fabriquer à partir de matière vile. Ici l’alchimie est inversée, l’or se transforme en une matière marron, à l’instar d’une boue, de merde qui s’étale sur les plaques peintes en noir. Comme pour la grille emplie de sacs plastique, le geste peut être vu comme celui d’un peintre, un alchimiste comme un autre, qui broie ses pigments sauf qu’ici la machine à broyer est surdimensionnée pour le résultat : broyer des pigments. Le rouleau compresseur écrase le chocolat. L’instrument et le support qui grâce à une dépense disproportionnée d’énergie et de moyens permettent de faire une oeuvre entre all over de l’Action Painting, avec une dispersion et un éclatement du motif où fond et forme fusionnent jusqu’à dépasser les bords de l’espace défini au sol, et Land Art où seraient rejoués des gestes venant de plusieurs domaines. Un ouvrier est détourné de son travail habituel pour une action futile et incongrue. Un geste ridicule : une énorme machine issue du monde du travail du chantier, de l’aménagement du territoire est détournée pour servir à une pratique artistique. Le contraste entre le gros rouleau compresseur et les oeufs fragiles rajoute encore un sens à cette situation. Les oeufs prêts à fondre au soleil sont écrasés avant que l’action naturelle ne fasse son effet et explosent ainsi sous cette nouvelle « broyeuse de chocolat ».
Cette action a produit une série de douze tableau.

The video starts and finishes with an action. A simple iconoclast act: Squashing eggs with a steamroller on aligned wooden plates painted black. The chocolate is covered with a golden envelope: A metaphor of a destroyed sacred writing. The act becomes iconoclast. Gold also evokes alchemists’ myth and experimentation, when seeking to transform a vile substance into gold. In this case, the alchemy is reversed, the gold transforms into brown material and the movement remains visible after the action, when golden debris remain inscribed in an All over on a lacquered black background, in more or less readable forms, like grinded pigments. Due to an expenditure of energy and means that are out of proportion, the instrument and the medium allow making a work situated somewhere between an All Over and an Action Painting, through a bursting and dispersion of the motif, where content and form fuse to the point of going outside the limits of the space, as well as Land Art, where gestures from different domains are played out again. A worker is diverted from his usual work by a futile and incongruous action. A ridiculous gesture: a huge machine associated with building sites and territorial development is twisted to serve an artistic practice. The contrast between the big steamroller and the fragile eggs adds even more meaning to the situation. The eggs ready to melt under the sun are squashed before the natural action takes effect and thus explode under the new “chocolate grinder”.
This action produced a series of 12 paintings.



 

 
Alchimie inversée 2007
Vidéo en boucle 45 secondes
Video en buckle (45 seconds)

Alchimie inversée 2007
Série de 12 tableaux de 160 x 90 cm, medium, peinture glycéro noir, oeufs en chocolats
Untitled 2007
Series of twelve paintings (160 x 90cm), Medium, oil-based paint, chocolate eggs

Retour