documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Boris CHOUVELLON 

Sablier 2003
Verre, sable, ciment, eau, 40 x 15 x 15 cm

Entre des projets et des dispositifs plus prenants, je réalise des pièces qui demandent moins de dépenses qui sont comme des ponctuations ou des départs qui me permettent d’avancer dans ma démarche. Plusieurs oeuvres sont de cet ordre que je garde tels des « penses bêtes ». La pièce Gris Azur où j’ai procédé par enlèvement en dégageant le papier dont le ciment figé est de ce type. Elle marque mon attirance et ma curiosité pour tout ce que je peux trouver tel quel. Une sculpture donnée que seul le regard peut envisager ainsi en officiant tel un archéologue du XXI° siècle. Sablier est encore une sculpture où le temps est figé comme dans Gris Azur qui me permet de m’arrêter sur les choses afin de les observer comme c’est aussi le cas lorsque je photographie des choses.
D’autres pièces encore sont à voir dans cette même optique, telle la boule de fil de fer barbelé qui tout en se rattachant à ce vocabulaire de grille et de barbelé que j’utilise souvent va dans le sens de cette pratique dans laquelle la dépense devient vite excessive. Ici je m’inflige le maniement du barbelé pour aller jusqu’à produire une sculpture de 60 cm de diamètre. Ces pièces existent qui me permettent de me questionner sur les motifs de ma pratique. Short Circut se veut rassurante grâce à son logo CE et inquiétante à la fois et qui peut passer presque inaperçue. . Enfin Everywhere is nowhere, est le mix entre un kébab/shawarma et celle de la boule à facette, ces deux formes tournent partout dans le monde, nous plongeant ainsi dans un état déceptif, d’ennui où tout est égal à tout.

Between projects and devices I realise some pieces that require less action, which are a kind of punctuation or deviation that permits me to advance in my action. Numerous works are of the order that I preserve as “stupid thoughts”. The piece entitled “Grey Azur” where I proceeded by removal in disengaging the paper, and so the cement set is a case. It attracts my attention and my curiosity for all that I find as such. A given sculpture so that only the regard of an archaeologist of the XXIst century might envisage. Sandglass is another sculpture where the time is set, as in the “Grey Azur”, which permits me to stop over in order to observe it just in the same way that I am used to do to take pictures. Other pieces to see in the same angle of view are a barbed wire ball, where all the sense is transmitted in the word itself, that of a barbed grill , that I use often in the sense of this practice, where the action becomes rapidly excessive. Here I inflict barbed handling aiming to manage producing a sculpture of 60 cm in the diameter. These existing pieces allow me to question on the motives of my practice. “Short Circuit” reassures through its logo CE and disturbs at the same time and may pass unnoticed. Finally, Everywhere is Nowhere is a cross between a kebab/shawarma and a disco ball; these two forms turn all around the world, thus throwing us into a deceptive state of boredom, where everything is equal to everything.

Retour