documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pierre-Laurent CASSIÈRE 

Un système électroacoustique est accordé avec le lieu.
Des sons émis par un seul haut-parleur se placent précisément en différents points de cet espace.


Tectophonie 2005
Installation sonore, Villa Arson, 2005

Un ordinateur génère des signaux sinusoïdaux à très basses fréquences (entre 25 et 60 Hz) dans un ordre et durant des temps choisis aléatoirement (au sein du programme).
Ceux-ci sont ensuite amplifiés, puis diffusés acoustiquement par un caisson de basse, à un volume moyen.

Ces fréquences ont préalablement été accordées très précisément avec divers éléments de l’architecture du lieu. Lorsqu’elles y sont jouées, elles activent ces éléments grace au phénomène de résonance par sympathie. Ceux-ci se mettent en vibration, jusqu’à émettre leur propre son, répondant ainsi au signal émis, et l’enrichissant de nouvelles harmoniques.
Les sons du lieu se réveillent. Divers objets du lieu, habituellement insignifiants, se manifestent et attirent l’attention: vitres félées, gonds de portes, tuyauteries des radiateurs, luminaires, etc...








Voir un extrait vidéo de l'installation