documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Pierre-Laurent CASSIÈRE 

Un système mécanique, assemblage de matériaux trouvés, sonne par lui-même.
Intrusion d’un bourdon de basse fréquence dans le paysage sonore du village.

Harpe de Fortune 2005
Dispositif sonore éphémère, l’Atelier expérimental, Clans
Fil de fer, polystyrène, pierres.


Un fil de fer est tendu, tordu, accordé, jusqu’à ce qu’il puisse rentrer en vibration grâce à la force du cours d’eau. Il est ensuite fixé à une planche de polystyrène qui sert de résonateur, d’amplifi cateur mécanique. Le volume d’air formé entre le cours d’eau et la planche fait offi ce de caisse de résonance et amplifi e fortement les basses fréquences. Des
pierres sont ensuite ajoutées sur la surface vibrante de manière à moduler ses résonances.
Si la fréquence fondamentale demeure la même, son spectre harmonique se modifie au gré de l’emplacement des poids et l’instrument devient jouable.


Le nombre et l’emplacement des pierres sur la planche de polystyrène modifie
les harmoniques du bourdon de basse.

Le zigzag formé par le fil de fer lui permet de vibrer avec la force du courant.

Voir la vidéo