documentsdartistes.org

ARTISTES
DE A à Z


Monique DEREGIBUS 

Connais-toi toi même
Regards croisés, Festival Travelling, Rennes, 2004

«Connais-toi toi même » est le titre d’une magnifique vanité de Jacob Jordaens exposée au musée des Beaux Arts de Rennes et qui donne son titre à la série photographique présentée ici. J’ai eu l'occasion de rencontrer la ville de Rennes pour la première fois entre Noël et le jour de l’an, c’est à dire du 25 décembre au 31, autant dire peu ; mon emploi du temps chaotique ne m’autorisait pas une quelconque autre possibilité, et c’est ainsi que je cumulais sans le savoir les handicaps: Rennes déguisée jusqu’à l’outrance en cette période de «fêtes» , comme la plupart des villes de ce pays : guirlandes de Noël, magasins enluminés pour zone piétonne désertée et humide de «l’entre deux tours»; entre deux jours de pluie aussi, et parfois un timide rayon de soleil me mettait en action. J’aime travailler avec le soleil.
Action, moteur on tourne.
Tout d’abord, pour moi qui viens de Méditerranée, la ville rendue à sa solitude m’apparut très austère, bourgeoise et cossue, faite de lourdes pierres grises, une certaine idée d’un ordre. Et comme à mon habitude, afin de ne pas vendre mon âme au diable, je veux dire à l’image, je ne cessais de circuler d’un bord à l’autre de la ville en prenant métro et bus de manière incessante; toujours faire l’expérience du corps dans la ville.
Puisqu’il s ‘agissait de produire en 4 jours un travail photographique, il y avait là comme une invitation à goût de performance ; relever le défi du «c’est possible» et ne pas avoir trop d’état d’âme, y aller donc ; je circulais de Villejean au Blosne, de Bréquigny à Maurepas; Si j’avais eu plus de temps et si le temps lui même me l’avait autorisé, j’aurais aimé en signe de gageure faire un travail photographique sur la « paisibilité » des vaches dans les prés alentour ; manquera toujours donc à la série présentée ici une image de vache paisible dans un pré alentour, un peu comme une image d’Epinal en partance ; j’ai beaucoup d’attachement pour l’imagerie d’Epinal, pour le foyer fourmillant de mythologies dont elle regorge. Premièrement donc tableau absent d’une vache dans un pré : la ville à la campagne et inversement, espaces bucoliques en attente d’images dont Rennes ici semble s’enorgueillir. Je courrais comme à mes habitudes là où on ne m’y attendait pas, sur le site de ST Microelectronics par exemple — http://membres.lvcos.fr/tcimloser ou encore aux abords de l’usine Citroên Peugeot, simplement comme ça, pour faire une photographie en passant... je rencontrais toujours quelques ouvriers qui confirmaient tranquillement mon intuition, à savoir que ce site ou cette usine étaient extrêmement importants pour eux et pour leur ville ; et aussi que cette usine ou ce site étaient la ville même ; un peu comme son envers là où la représentation semble faire faux bond; n ‘est jamais au rendez-vous, et pour cause.
Photographiable, donc.
Cruelle invisibilité.
Au lever du jour, sur le journal «Ouest France» du 31 décembre 2003 un article ainsi qu’une photographie retiennent toute mon attention: «les couteaux et les tractopelles sont venus à bout de la baleine de trente tonnes échouée lundi 29 décembre à la Torche, Finistère. Les hommes entaillent tandis que les tractopelles, plus habitués à disloquer les bateaux, broient muscles et vertèbres. Des camions emportent des morceaux de 200kg. La tête repose sur la plage. La gueule aux fanons coupés la veille par des badauds fétichistes est à moitié enfouie dans le sable mouillé. La tête pèse 10 tonnes, le poids d’un troupeau d’une quinzaine de vaches (sic)!»
C’était alors le moment pour moi de revenir au superbe texte de Paul Gadenne « Baleine », texte qui me hante et m’habite ; je l’ai lu puis relu en retenant toujours ma respiration ; je vous en livre un bout ce soir comme une invitation au voyage:
«Nous avions cru ne voir qu’une bête ensablée : nous contemplions une planète morte ».
Monique Deregibus le 25 janvier 2004

Connais-toi toi même du 25 décembre au 31 janvier 2003, Rennes
Série de 24 photographies argentiques couleur, 24 x 30 cm
Know yourself from December 25 to January 31 2003, Rennes
A series of 24 silver colour prints